Inadmissible !!!

Publié le 13 Juillet 2015

La distribution d’un texte aux automobilistes traversant le faubourg de Cassel le samedi 13 juin, texte dans lequel notre association dénonçait la politique conduite depuis plus de 20 ans par les maires des communes de Socx et de Quaëdypre associés dans cette entreprise au président de la communauté de communes a fait réagir le maire de Socx lors du conseil municipal du 1er juillet.

Prenant à partie les membres de notre association présents dans la salle il a qualifié cette action d’inadmissible tant sur la forme que sur le contenu du document distribué et ajoutant qu’il nous faudrait faire preuve de plus « d’égards » à l’endroit de nos deux maires et du président de la communauté de communes, affirmant par ailleurs que les propos tenus dans notre tract  étaient mensongers….

Ce que nous avons écrit et distribué : 

Inadmissible !!!

Tout cela n’est, pour notre malheur, que la totale et stricte réalité, il n’est pas une virgule à changer et les responsables de ce désordre sont bien ceux cités dans le texte, le plus dramatique c’est qu’ils nient ce qui ne sont que des faits que chacun connaît, il suffit simplement de traverser le faubourg pour en être convaincu.

Monsieur le maire de Socx qui déclare dans la presse le 13 décembre dernier consacrer ce mandat à une « réflexion » sur le cadre de vie au Faubourg de Cassel. Il en est à son 6ème mandat, 2 en tant que maire, 2 en tant que premier adjoint et il annonce qu’il va seulement engager une réflexion après tout ce temps passé aux commandes. Il a participé et approuvé toutes les options prises pour le Faubourg depuis plus de 35 ans et en a été directement l’instigateur ces 20 dernières années. Il a accepté toutes les implantations sans retenue, sans exigence, sans précaution, en ne tenant compte, à aucun moment,  ne serait-ce qu’un minimum, du bien-être, de la santé et de la sécurité des habitants vivant et voulant continuer à vivre dans ce quartier. Sa seule motivation, la seule finalité étant de générer des ressources pour les investissements dans « son village ».

Et pendant que se mène cette interminable « réflexion » les affaires et petits arrangements continuent, des options sont prises, toujours dans la continuité et le même esprit. On a organisé aujourd’hui la destruction du dernier espace de nature, la dernière pâture du faubourg pour y construire des logements, au faubourg tout doit disparaitre… Avec sur ce sujet l’argumentaire, l’officiel, bien rodé et servi à l’envi, mais il est aussi les non-dits, l’inavouable…Et peut-être allons-nous y revenir bientôt ?...

Alors ce qui est  inadmissible ce n’est pas d’établir comme nous le faisons, l’état des lieux  de la catastrophe et d’en désigner les responsables, l’INADMISSIBLE c’est de manquer à ses engagements, de faillir à ses promesses et de favoriser une partie de ses administrés au détriment d’une autre partie, de trop souvent ignorer l’intérêt général.

Tant que vous persisterez dans l’inacceptable, nous persisterons à le dénoncer, il faudra vous y faire nous sommes là pour tenter de faire en sorte que rien ne se passe plus jamais comme avant, avec les résultats que l’on connaît…

Rédigé par L'hirondelle

Repost 0
Commenter cet article