Feuilleton (suite) - La circulation des piétons

Publié le 21 Décembre 2016

Un gamin de 14 ans s’est fait renverser le 9 novembre dernier en traversant un passage protégé au faubourg, blessé gravement il a été transféré au CHU de Lille où il a passé plusieurs jours, aujourd’hui fort heureusement il se remet et c’est là l’essentiel. Il n’en demeure pas moins que la liste des accidents dont sont victimes les piétons continue de s’allonger, la fréquence de ces accidents augmente, leur gravité aussi. Dans ce dernier cas curieusement la seule cause évoquée est « la responsabilité » de la victime qui aurait traversé la route en courant (JdF du 23/11) ce qui par ailleurs est démenti. Les passages dits protégés pas signalés, le marquage au sol défectueux, l’insuffisance d’éclairage, ne sont pas des causes envisagés par nos deux maires qui s’exonèrent comme toujours de toute forme de responsabilité ne serait-ce que morale. Dans un entretien avec la presse aucun témoignage de compassion envers la victime. L’un répète une fois de plus qu’il va falloir attendre l’aménagement du faubourg refrain qu’il nous conjugue au futur ou au conditionnel depuis qu’il est élu. Le deuxième quant à lui souligne la nécessité de faire preuve de civisme… Que vient faire dans ce cas le civisme ? Serait-ce manquer de civisme que de se faire renverser dans un passage protégé « pourri », pas éclairé, pas entretenu dans une zone d’habitation où passent 18 000 véhicules par jour, où aucune mesure particulière pour limiter la vitesse et améliorer la prévention n’a été mise en place par les deux maires en charge de la sécurité de leurs administrés… S’il faut parler de manque de civisme ce n’est peut-être pas du côté des victimes qu’il faut se tourner…
Nous reprenons aujourd’hui notre feuilleton, le thème plus que jamais d’actualité, concerne cette fois encore la circulation des piétons où plutôt la difficulté pour eux de circuler. Autant de situations dangereuses et de causes potentielles identifiées d’accident que « par civisme » nous portons à la connaissance de nos maires c’est maintenant de leur responsabilité de les éliminer. N’est-ce pas cela faire de la prévention ?

Feuilleton (suite) - La circulation des piétons
Feuilleton (suite) - La circulation des piétons

Rédigé par L'hirondelle

Repost 0
Commenter cet article